Traitement de la ménopause

La ménopause est une période que toutes les femmes ayant des règles traversent un jour. Cet arrêt définitif des menstruations est souvent accompagné de symptômes désagréables et parfois persistants, dont des sautes d’humeur et des bouffées de chaleur. Si, dans un bon nombre de cas, ces effets s’estompent au bout de quelques années, il est toutefois possible de les contrôler. Un suivi médical est donc important lors de ce stade de la vie des femmes.

La ménopause, une période de changements hormonaux

Ce phénomène, qui se produit au terme d’une diminution graduelle du processus de synthèse des hormones reproductrices, survient en moyenne autour de 50 ans (entre 45 et 50 ans). Les symptômes induits par les changements hormonaux commencent toutefois dès la période qui la précède, appelée préménopause. Ils perdurent souvent une fois que la ménopause a été confirmée par un arrêt complet des règles pour une période de 12 mois continus.

Deux périodes distinctes

Préménopause : Cette phase de transition s’étend généralement sur une période de 24 à 36 mois durant laquelle les règles deviennent irrégulières. Ce dérèglement du cycle menstruel peut être accompagné de bouffées de chaleur, de troubles du sommeil et de sautes d’humeur fréquentes.

Ménopause : Une fois les règles complètement arrêtées, le taux d’œstrogènes se maintient à un taux beaucoup plus bas, ce qui peut induire des changements au niveau génital (sécheresse vaginale, perte de lubrification) et des problèmes urinaires. De plus, les bouffées de chaleur et les changements de l’humeur peuvent persister. Si ces symptômes s’estompent généralement au bout de 3 à 5 ans, pour bon nombre de femmes ils persistent passée la soixantaine. Ces changements hormonaux peuvent aussi provoquer l’ostéoporose.

Comment peut-on contrôler ces symptômes ?

Un régime faible en gras et riche en fibres et en nutriments, associé à de l’activité physique régulière et à une bonne gestion du stress peut aider à contrôler les effets désagréables de la ménopause. Il est aussi préférable d’éviter l’alcool, le thé et le café, dont la consommation peut provoquer les bouffées de chaleur. Le maintien d’une vie sexuelle active contribue pour sa part à atténuer les effets psychologiques. L’usage de crèmes hydratantes et des gelées lubrifiantes est recommandé dans les cas de sécheresse vaginale. Par ailleurs, si les symptômes, notamment les bouffées de chaleur, perturbent les activités quotidiennes, une hormonothérapie peut être prescrite. Des médicaments non hormonaux peuvent aussi être proposés lorsque la prise d’hormones n’est pas désirée ou qu’elle n’est pas possible (à la suite d’un cancer du sein, notamment).

Ménopause : l’importance d’un suivi médical

Lors de cette période de la vie, il est important de consulter un médecin sur une base régulière afin de surveiller le processus et ses effets. Si c’est jugé nécessaire, ce dernier pourra prescrire un traitement atténuant (hormonal ou non). Un tel suivi est d’ailleurs proposé à la population de Rosemère et de Laval par les médecins de la Clinique médicale privée Humani. Ils sauront évaluer la situation de chaque femme et proposer des moyens adaptés visant à vivre ce moment le plus positivement possible !

Envoyez-nous un message

    Etes vous patient de la clinique Humani ?

    OuiNon